Bleu

Un petit dessin fait hier soir, avant de dormir, pour me décontracter, mis en couleur aux aurores ce matin…

Un viiiieux personnage à moi. Il fait parti de ces vieilles histoires qu’on invente quand on commence à dessiner. Des trucs qui deviennent vite tentaculaires et ingérables en histoire écrite parce qu’on fouille scrupuleusement le background de tous les persos sans exception, noyant les principaux dans une masse de données démésurée. Mais en même temps la phase de conceptualisation, c’est tellement drôle. A ce stade, ça prend même le pas sur l’histoire elle-même.
L’autre point qui rend ces histoires et ces persos attachants pour la personne qui les crée, c’est que l’histoire évolue en fonction de vous, parce que vous y mettez toute vos inspirations et crushs du moment. On reconnait ses périodes SF, ses périodes Fantasy. Ha tiens oui, là, effectivement, j’écoutais du Nine Inch Nails en boucle !! huhu
On réarrange la chrono, on arrive pas à se défaire de certaines scènes parce qu’on s’y attache bêtement (et souvent ce sont des scènes grotesques, cucu ou faussement gore parce qu’à l’époque on trouvait ça très trash !! XD). On arrête pas de se dire « ha quand j’écrirai, il faudra que je gère ça comme si, comme ça » mais on ne fait qu’écrire des débuts de chapitres.

Et puis le temps passe, on change, on part sur d’autres trucs souvent plus aboutis et réalisables. Mais on a toujours une petite place dans son coeur pour ces persos. Parce que ce sont grâce à eux qu’on a fait ses armes, qu’on a essayé des trucs, qu’on a progressé en les dessinant et les redessinant.

Et de temps en temps, il y a en a un qui resurgit. On a une furieuse envie de le redessiner, comme ça sans raison. Voir ce que ça donne dans le style de « maintenant ».

Voilà donc comment hier, Enyo (c’est son nom) a attéri sous mon crayon. Certains de ses petits copains risquent de le suivrent – ça détend mon torticolis de les dessiner !

Pouf, j’en aurais presque les larmes aux yeux. Larmes aux yeux qui ne m’empêcheront pas de préciser que les mains sont totalement foireuses !! (j’étais vautrée sur mon lit en le dessinant fufu)

Publicités

5 réflexions sur “Bleu

  1. han, je me reconnais complètement dont ton petit texte du début…’o’
    Pareil (et comme beaucoup sans doute), j’ai en tête une petite histoire que j’ai commencé à créer vers 10-12 ans…des diverses versions que j’ai tenté d’écrire, rien n’a jamais abouti, même si j’ai tout en tête, et pareil ça a évolué selon mes lubies du moment, selon mon vécu aussi, tout en gardant toujours une base commune…pareil aussi sur la multitude de persos secondaires, certains aspects du background et notamment des persos plus fouillés que nécessaire alors que d’autres parties sont peut-être trop délaissées…
    chouette dessin, j’aime le mouvement et les couleurs…^^

  2. Mais le foulard kéké à pois était-il déjà dans le portrait de départ ? Je me pose la question ! ;p
    Ah les gros classeurs remplis d’histoires de familles imaginaires, je pense que ça a dû être le passe temps favori de beaucoup, beaucoup de gens ! ^^

  3. C’est connu : ce sont toujours les « brouillons » ( au sens « genèse » et « palette d’essais » ) qui sont les plus intéressants et les plus révélateurs^^

    A ce propos, l’est sexy, le petit Enyo ^o^

  4. Haha, c’est mignon cette histoire de fresque imaginaire et de perso qu’on bichonne… C’est marrant, moi je n’ai jamais fait ça!! J’ai par contre des cahiers entiers de recherches de storyboard pour le cinéma/cinéma d’animation, c’était mon grand délire quand j’étais gamine/ado : je gribouillais les storyboards fictifs de tous les livres que je lisais!
    Pas très créatif, mais très formateur finalement.

    Sinon, pour ton torticolis : tu prends un décontractant musculaire? (type décontractil ou voltarène) Ca aide vachement dans ces cas là!!! Bon courage à toi… Et merci de nous faire partager tes petits perso. :)

  5. Eleithel >> Voui les parties délaissées ce sont souvent celles qui demandent un vrai travail de mise en place pour faire que ce petit monde se cotoie. Parce qu’à force de partir dans tous les sens, les grosses incohérences sont nombreuses XD

    Elica >> Tu veux savoir le pire… Le kéké, lui est d’origine. Ils étaient mal dessinés, avaient des fringues douteuses, mais je peut te garantir que le concept « kéké » est la seule et unique récurrente de toute mon oeuvre !!!! XD

    X-aël >> huhu remarque moi, ça a été formateur dans le sens où j’ai créé des tonnes de persos, que au bout d’un moment les fonds blancs me soaoulait, que j’ai voulu les mettre en scène et que ma passion du décor est née XD
    Tu parles que je me shoote au décontractyl !! ^___^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s