Edouart, Edgar, Toulouse et les autres

Samedi, musée d’Orsay. Je n’y avais pas mis les pieds depuis, piouf, un sacré sacré bout de temps.

Et ça m’a rappelé quelque de chose de fondamental que je suis incapable d’expliquer. C’est en rapport avec tous ces machins existentiels de l’artiste genre « pourquoi on dessine vraiment », « à quoi on aspire » et autres bidules qui semblent grandiloquents mais promis juré craché je vous jure, c’est super important de se les poser !!! :-)))

Bref, cette visite m’a fait le coup d’un élétrochoc et en même temps a débouché sur une impression super rassénérante. Comme un espèce de retour aux sources qui serait très mouvementé dans les premiers instants pour laisser place à une espèce de béatitude motivante ensuite.

Ok, je m’arrête là.

Et hop un dessin, genre, pour pas vous laisser sur du blabla qui aurait pu devenir fumeux…

ps: faites un tour sur le blog de X-aël, tout neuf et tout beau ! Voui wordpress c’est le bien !

Publicités

Une réflexion sur “Edouart, Edgar, Toulouse et les autres

  1. Merkiiiiiiiiiiiiii!!! ^_^

    Et sinon, je comprends ce que tu veux dire, au sujet du Musée d’Orsay. Moi c’est le Louvre qui me fait cet effet là. Note que je n’ai jamais vu Orsay par contre, et tu me donnes envie d’y aller…

    Une sorte d’envie de dessiner « comme eux », mais tout en humilité et en difficulté, et à la fois, sentir que « c’est possible ». La nourriture des yeux en somme?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s